GARNIÉRITE


GARNIÉRITE
GARNIÉRITE

GARNIÉRITE

Phyllosilicate du groupe de l’halloysite découvert par l’ingénieur français Garnier dans les minerais nickélifères de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.

La garniérite a pour formule chimique:

(Ni,Mg)3[Si25](OH)4.

Sa composition est variable, avec généralement 20 à 30 p. 100 de nickel, et jusqu’à 15 p. 100 de magnésium (sous forme de mélange isomorphe avec NiO).

Son système cristallin est inconnu. Elle se présente sous forme de gels et d’agrégats cryptocristallins, d’une teinte très vive, variant du bleu au vert (quand la teneur en nickel est forte).

La garniérite proprement dite, d’un vert pâle, et qui happe la langue, diffère quelque peu de la nouméite, vert foncé et onctueuse au toucher.

Minéral tendre et fragile, la garniérite montre une cassure conchoïdale, à éclat mat et parfois gras.

Elle ne fond pas au chalumeau et acquiert des propriétés magnétiques après calcination dans la flamme réductrice. Chauffée, elle se dissout dans de l’acide chlorhydrique concentré.

Elle se forme, sous climat chaud tropical, au cours de l’altération des divers silicates des roches ultrabasiques (dunites, péridotites, serpentinites): des pyroxènes, péridots et humites, plus particulièrement. Lui est habituellement associé du quartz, d’origine exogène, en remplissage de fissures de dessiccation.

Elle paraît se former en milieu peu alcalin ou neutre. On la rencontre aussi dans des dépressions karstiques, au contact des calcaires et des massifs de serpentine, comme c’est le cas dans la région d’Oufaleï, dans l’Oural central.

garniérite [ garnjerit ] n. f.
• 1890; du n. du voyageur Garnier
Minér. Minerai de nickel (silicate de nickel et de magnésium).

garniérite nom féminin (de J. Garnier, nom propre) Silicate de nickel hydraté, exploité comme minerai de nickel.

garniérite [gaʀnjeʀit] n. f.
ÉTYM. 1890; ainsi dénommé par l'Anglais Clarke en 1875; du nom du voyageur Garnier.
Minér. Minerai de nickel (silicate de nickel et de magnésium).
0 (…) la garniérite découverte en Nouvelle-Calédonie par le Français Garnier, en 1865. Il existe deux variétés de ce minerai, la variété verte contient en moyenne, selon les échantillons, 40% de silice, 44% d'oxyde de nickel, alliés à quelques éléments tels que manganèse, alumine et eau; la variété chocolat ne contient en moyenne que 30% de silice, de 15,5 à 43,5% d'oxyde de nickel et une proportion de sesquioxyde de fer pouvant atteindre 49%. Dans l'ensemble, la garniérite est considérée comme étant un silicate de nickel. Le produit moyen contient environ 7% de nickel.
Gaston Cohen, le Cuivre et le Nickel, p. 68.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Garnierite — is a general name for a green nickel ore which is found in pockets and veins within weathered and serpentinized ultramafic rocks. The name was given by Jules Garnier who first described it 1864 for an occurrence in New Caledonia. It forms by… …   Wikipedia

  • Garniérite — Thio Nouvelle Calédonie La garniérite n’est pas une espèce minérale mais un terme générique qui recouvre plusieurs espèces nickélifères, de phyllosilicates. Leur teneur élevée en nickel les fait rechercher comme minerai de ce métal. Il s’agit de… …   Wikipédia en Français

  • Garnierite — Garniérite Garniérite La garniérite (ou falcondoïte ou genthite) est un phyllosilicate double de nickel et de magnésium, de formule (Ni,Mg)4Si6O15(OH)2·6H2O, qui appartient au groupe de la sépiolite. Sa teneur moyenne en nickel est 2 à …   Wikipédia en Français

  • Garnierite — Gar ni*er*ite, n. [Named after the French geologist Garnier.] (Min.) An amorphous mineral of apple green color; a hydrous silicate of nickel and magnesia. It is an important ore of nickel. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • garnierite — [gär′nē ər īt΄] n. [after J. Garnier, 19th c. Fr geologist] a green, soft, amorphous mineral, hydrous nickel magnesium silicate, (Ni, Mg) 3 Si2O5 (OH) 4, that is an ore of nickel and is used as a gem …   English World dictionary

  • garnierite — garnieritas statusas T sritis chemija apibrėžtis Bendras hidratuotų nikelio magnio silikatų pavadinimas. atitikmenys: angl. garnierite rus. гарниерит …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • garnierite — garnieritas statusas T sritis chemija apibrėžtis Mineralas. formulė (Ni,Mg)₃Si₂O₅(OH)₄ atitikmenys: angl. garnierite rus. гарниерит …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • garnierite — noun Etymology: Jules Garnier died 1904 French geologist Date: 1875 a soft mineral consisting of hydrous nickel magnesium silicate and constituting an important ore of nickel …   New Collegiate Dictionary

  • garnierite — /gahr nee euh ruyt /, n. a mineral, hydrous nickel magnesium silicate, occurring in earthy, green masses: an important ore of nickel. [1875; named after Jules Garnier (d. 1904), French geologist; see ITE1] * * * …   Universalium

  • garnierite — noun A green nickel ore found in fissures of weathered ultramafic rocks …   Wiktionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.